Textes de membres du GREN

Les derniers textes déposés :

Hauser Yolande, en collaboration avec Stéphane Michaud. Traceurs de chemin. Parcours d’une pédagogue de la petite enfance. Éd. IES. La couverture

Christian Blanvillain (juin 2017).  L’école inversée

Le blog de  Samuel Tikou. (juin 2017)

Etiennette Vellas (juin 2017). Faire de la pédagogie une ressource pour une éducation de qualité


Les textes ci-dessous sont placés par ordre alphabétique des auteurs, et pour chacun des auteurs, dans un ordre chronologie inversé (du texte le plus récent au plus ancien).

Blanvillain Christian (2017)

L’école inversée
Imagine l’école virtuelle de demain, adaptée à la génération Z

Un des objectifs  de l’auteur est que ce texte suscite un débat autour de la question de l’usage possible des TIC pour une inversion utopique (ou pas ?) de l’école.

L’école inversée


Bonneton  Danielle  (date inconnue)

On peut former sans exclure

En France, tout comme à Genève, ces derniers temps, il est beaucoup question d’éducation et d’école.  Et que nous soyons enseignants, acteurs de l’éducation, citoyens nous sommes préoccupés par l’avenir de tous les jeunes et particulièrement des jeunes des milieux les plus défavorisés. Notre engagement est-il suffisamment déterminé afin de permettre à tous de réussir à l’école ?

On  peut former sans exclure… suite


Breithaupt Sandrine,  Smets Pierre et 6 étudiantes: Melanie Borgeaud Guex, Annick Isoz, Louise Landercy, Morgane Lurmonte Miriam Sanchez et Nissa Sulaj  (2015)

Entre expériences et formations partagées, le développement d’une identité professionnelle. Ou comment l’écriture nous met en mouvement

C’est l’histoire d’un projet, en quelque sorte un tour à l’image des Compagnons que nous avons réalisé. Chaque visite nous a permis d’ajouter une corde à nos arcs, élargissant progressivement notre compréhension des enjeux liés à l’évaluation des apprentissages dans nos contextes scolaires respectifs. Cette entrée par l’évaluation nous a transportés bien au-delà de cet objet. Nous nous sommes progressivement appropriés l’idée que l’Ecole pouvait faire sens pour un enfant et pour l’enseignant. C’est une forme de compréhension profonde du rôle de l’école dans nos sociétés que nous avons construite, en prenant conscience des valeurs qui nous habitent et qui animent les gens que nous avons eu la chance de rencontrer.

Se former à l’évaluation : entre expériences, conceptions et pratiques


Breithaupt Sandrine (2015)

L’éducation est-elle encore un vecteur d’ascenseur social?

Conférence donnée le 8 septembre 2015 à l’Association Jaurès Espace Tarn
(association loi 1901)

 « L’éducation est la première priorité nationale. Le service public de l’éducation est conçu et organisé en fonction des élèves et des étudiants. Il contribue à l’égalité des chances et à lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de réussite scolaire et éducative. Il reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d’apprendre et de progresser. Il veille à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction »

(Extrait de L111-1, LOI n°2013-595, 8 juillet 2013, art. 2)

Depuis le début du XXème siècle, l’école européenne francophone, s’est considérablement développée. Le projet d’une société plus démocratique est à l’origine d’une augmentation massive du nombre d’élèves fréquentant l’école à des niveaux de plus en plus élevés de la scolarité. Cette massification engendre des questions pour les enseignants qui font face aux différences culturelles et sociales de leurs élèves.

L’éducation est-elle encore un vecteur d’ascenseur social? (Suite du texte)


Breithaupt Sandrine  (2010)

L’école, le pilote et le crash

Breithaupt Sandrine  (2010)

L’histoire de Charly débute en ce beau jour du mois d’août 1998, jour de sa première rentrée scolaire. Charly est très fier de pouvoir apporter à l’école le petit avion, modèle réduit du vrai qu’il a pris cet été dernier pour se rendre au Canada. Il va le montrer à sa maîtresse et lui dire que plus tard, quand il sera grand, il sera pilote et qu’il sera assis dans un cockpit comme celui qu’il a pu visiter. Charly se réjouit. Enfin il est assez grand pour aller à l’école, comme son frère.

L’école, le pilote et le crash… suite.


Capitanescu Benetti  Andreea  (2015)

Déchiffrer l’humain pour mieux le comprendre

Capitanescu Benetti  Andreea  (2015)

Université de Genève. FPSE.
Texte écrit pour les 5èmes  Rencontres du LIEN international 2015
Problématique :  « Dé-chiffrer l’humain » .

En tant que formatrice, je suis confrontée au quotidien à des jeunes qui désirent devenir enseignants (formation universitaire en alternance – entre temps d’observation et de pratique dans les classes et temps d’analyse de la pratique à l’université) avec leurs visions, leurs options du monde et représentations de ce que ça devrait être une école. Ce que je me demande souvent : qu’en pensent-ils d’une école qui forme tout le monde, qui est ouverte à la pluralité et qui respecte l’enfant dans son développement et son intégrité ? Une école qui forme et une école qui ne détruit pas les élèves dès les plus petits degrés.

Déchiffrer l’humain pour mieux le comprendre  


Hauser Yolande, en collaboration avec Michaud Stéphane. (2018).

 Traceurs de chemin. Parcours d’une pédagogue de la petite enfance.Éd. IES. 

C’est le livre que nous devrions toutes et tous écrire. Si nous pensons avoir exercé notre métier avec passion. Et que nous avons su conserver des traces de ces moindres gestes et pensées, jugés en cheminant comme étant des presque rien ou des je ne sais quoi. Ce sont eux qui une fois décrits minutieusement prouvent que nous n’avons pas seulement exercé un métier, mais avons construit une pédagogie. Cet art personnel de relier savoirs, outils et valeurs quand nous rencontrons une difficulté, un étonnement que nous cherchons à comprendre. Yolande Hauser a été une pionnière dans l’éducation de la petite enfance en créant à Genève son propre jardin d’enfants, Le Chat botté, puis en étant responsable de La Pomme. Franchissant, aujourd’hui, le cap de l’écriture de sa pédagogie, avec la belle collaboration de Stéphane Michaud, elle participe à faire connaître et évoluer les pédagogies de la petite enfance

Tikou Samuel

Son blog

L’auteur écrit : Ce blog a pour objectif de partager mes ressources, mes sources d’inspiration, mes réflexions, mes prises de conscience et mes idées pour ouvrir le dialogue et ainsi permettre l’élaboration collective de réflexions et de pistes d’action. J’espère ainsi nourrir le lien avec celles et ceux dont j’ai croisé la route ainsi que créer du lien avec celles et ceux que je ne connais pas encore et qui souhaitent aussi contribuer au réenchantement du monde.


Vellas Etiennette (2017)

Faire de la pédagogie de chacun une ressource pour une éducation de qualité

L’Éducation nouvelle a donné naissance à de nombreuses pédagogies. Mais … qu’est-ce que la pédagogie? Le texte  la présente comme une « théorie pratique » articulant trois pôles que le pédagogue cherche à mettre en cohérence : des savoirs, des valeurs, des pratiques. Elle est construite par une ou des personnes qui éduquent (le, la ou les pédagogues), qui cherchent à  répondre tant théoriquement que pratiquement à la question « Comment faire au mieux ? ».

Faire de la pédagogie une ressource pour une éducation de qualité


Vellas Etiennette et Neumayer Michel,  avec la coopération de Colette Charlet, Mounira Khouadja,Pascale Lassablière-Hilhorst. (2015). Éd. Chronique sociale.

Évaluer sans noter / Éduquer sans exclure

Un ouvrage du Lien International d’Éducation Nouvelle (LIEN), avec ces textes de membres du GREN : Olivier Maulini : Mesurer ou classer?. pp. 22-32/ Jean-Marc Richard et Etiennette Vellas : Élaborer un nouveau contrat scolaire. pp. 33-45 / Sandrine Breithaupt et all  : quand l’évaluation tue le jeu. pp.82-92.

Voir : Sommaire et  la liste complète des auteurs et des titres des textes


Vellas Etiennette – 2008

Approche, par la pédagogie, de la démarche d’auto-socio-construction : une « théorie pratique » de l’Éducation nouvelle

La démarche d’auto-socio-construction du savoir est abordée ici comme une situation d’apprentissage et comme une pédagogie. Soit une « théorie pratique » articulant des conceptions (savoirs), des convictions (valeurs) et des actions (pratiques).

Thèse en ligne – Université de Genève


Vellas Etiennette – 2000

La démarche d’auto-socio-construction. Quelques caractéristiques

Vellas Etiennette – 2000

Parler de démarche et non de situation, c’est mettre l’accent sur celui qui marche. Toute démarche est marche pour les élèves, les enseignants, le groupe.

Toute marche permet un déplacement. L’espoir est que ce cheminement corresponde à un déplacement positif ce qui ne veut pas dire un déplacement sans errances, sans retours en arrière, sans imprévus, sans chemin de traverse. C’est le sort d’un cheminement qui se veut aventure humaine parce que rencontre avec le savoir de l’humanité.

Lire la suite du texte : « La démarche d’auto-socio-construction »



Archives